Et en cas de refus…?

Cabinet Kohesion
Cabinet Kohesion

L’utilisation du DIF est à votre initiative. Mais, votre employeur peut ne pas faire droit à votre demande. Dans ce cas, il doit justifier son refus. Une non réponse dans le délai d’un mois vaut acceptation, voilà pourquoi la demande doit être formulée par lettre recommandée. Au bout de deux refus, deux années de suite, vous pourrez reformuler votre demande auprès du Fongecif, qui devra faire un examen objectif de celle-ci en fonction des priorités de votre branche. Donc, si vous craignez un refus de votre employeur, pensant que celui-ci, ne cherchera pas à vous favoriser, faites votre demande tout de suite…pour avoir toutes vos chances dans deux ans !